de notre correspondant B.Tartampion

La démocratie à l'échelon local.

 

 

La démocratie locale ne doit pas être l'oubliée des réformes constitutionnelles. En effet, ce n'est pas parce que les élus sont physiquement les plus proches  des électeurs que la transparence et le contrôle des actes politiques sont mieux assurés et que les abus de pouvoir et les corruptions sont évités.

Comme à tous les niveaux de représentativité, la démocratie locale doit :
- éviter la personnalisation et le cumul des fonctions dans le temps.
- sortir de l'opacité des prises de décision.
- contrôler la mise en application des décisions.

Voici quelques idées que chacun pourra compléter ou préciser :

o  les pouvoirs des maires et les adjoints seront ramenés au niveau de porte-parole et d'animateurs de la vie communale.
o  chaque année, un nouveau maire sera élu parmi les membres du conseil municipal.
o  les élections se dérouleront à partir de listes paritaires hommes/femmes.
o  des réunions seront organisées et des boîtes à idées déposées dans chaque commune pour recueillir les souhaits des citoyens.
o  toutes les décisions et informations budgétaires seront rendues publiques immédiatement sur un site informatique.
o  un contrôle par les citoyens sera mis en place .Exemple : un référendum local doit être organisé pour faire annuler une décision du conseil si un certain nombre (à définir) de citoyens sont signataires d'une telle demande.
o  chaque citoyen ne pourra faire plus de deux mandatures.
o  en ce qui concerne le cumul familial, la présence de plusieurs membres d'une même famille dans un conseil municipal doit se poser et la succession familiale remise en cause.

À chaque citoyen de participer à ce débat par des contributions concrètes !